Partage de maman

« La méthode Montessori : un allié pour gérer la « terrible two » en toute sérénité »

La « terrible two » : une période difficile pour les enfants et les parents

La « terrible two » est une période de développement durant laquelle les enfants de 2 ans commencent à explorer leur indépendance et à tester les limites de leur environnement. Cela peut se manifester par des comportements tels que des caprices, des refus et des crises de colère. Pour les parents, il peut être difficile de naviguer dans cette période et de trouver des moyens efficaces pour gérer ces comportements. Heureusement, il existe des méthodes et des outils qui peuvent aider les parents à traverser cette période de manière plus sereine.

La méthode Montessori et la « terrible two » : respecter l’autonomie de l’enfant et mettre en place des limites claires

La méthode Montessori est une approche éducative qui met l’accent sur le respect de l’autonomie et de l’indépendance de l’enfant. Selon cette méthode, il est important de donner à l’enfant des choix et des responsabilités adaptés à son âge et à ses capacités, afin de l’encourager à être indépendant et à se sentir utile. Cela peut se faire grâce à des activités et des travaux Montessori qui lui permettent d’explorer et de comprendre son environnement de manière autonome.

En même temps, il est important de mettre en place des limites claires afin de guider l’enfant dans sa découverte de l’indépendance et de lui montrer comment se comporter de manière appropriée. Définissez des règles simples et expliquez-lui les conséquences de leur non-respect. Assurez-vous que les limites sont adaptées à son âge et à ses besoins. Si votre enfant ne respecte pas les limites, appliquez calmement et de manière cohérente les conséquences que vous avez établies.

En respectant l’autonomie de l’enfant et en mettant en place des limites claires, vous pouvez l’aider à naviguer de manière sereine dans la « terrible two » et à se développer de manière saine et équilibrée.

Par exemple les régles pourraient être:

  1. On se déplace en marchant dans le coin calme » : si l’enfant ne respect pas cette règle, la conséquence pourrait être de lui demander de s’arrêter et de marcher calmement.
  2. « Lorsqu’on est pas d’accord ou en colére, on ne mord pas ni frappe pas les autres » : si l’enfant enfreint cette règle, la conséquence pourrait être de lui demander de s’excuser auprès de la personne qu’il a frappée ou mordue et de trouver un moyen de réparer le préjudice causé.

Le comportement des parents pendant la « terrible two » : donner des choix, fixer des limites claires et encourager l’autonomie

Le « terrible two », il est important pour les parents de maintenir un comportement cohérent et ferme afin de guider l’enfant dans sa découverte de l’indépendance et de l’autonomie. Voici quelques conseils pour y parvenir :

  • Donner des choix: Offrir des choix limités et adaptés à son âge peut aider l’enfant à se sentir en contrôle et à développer son indépendance. Par exemple, vous pouvez lui demander s’il préfère porter un t-shirt bleu ou rouge, ou lui proposer deux options de collation saines. Cela lui donne l’occasion de prendre des décisions et de se sentir autonome.
  • Fixer des limites claires: Pour aider votre enfant à comprendre les limites et à se comporter de manière appropriée, il est important de définir des règles simples et faciles à comprendre. Expliquez-lui les conséquences de leur non-respect et assurez-vous que les limites sont adaptées à son âge et à ses besoins. Si votre enfant ne respecte pas les limites, appliquez calmement et de manière cohérente les conséquences que vous avez établies.
  • Encourager l’autonomie: Donner des responsabilités adaptées à son âge et à ses capacités peut aider l’enfant à se sentir indépendant et utile. Par exemple, vous pouvez lui demander de mettre ses jouets dans sa boîte ou de mettre la table. Encouragez également son indépendance en lui laissant du temps pour jouer
  • Le laisser explorer seul, tout en restant disponible pour répondre à ses besoins et à ses questions. Cela lui donne l’opportunité de découvrir et de comprendre son environnement de manière autonome, tout en se sentant en sécurité et en sachant que vous êtes là pour le soutenir.
  • Il est également important de rester patient et de ne pas perdre votre calme pendant la « terrible two », même si cela peut être difficile. Essayez de comprendre les besoins de votre enfant et de lui montrer de l’empathie, plutôt que de vous mettre en colère ou de lui crier dessus. Si vous avez besoin de vous calmer avant de pouvoir gérer une situation difficile, prenez du temps pour vous afin de vous recentrer et de reprendre votre souffle.
  • En résumé, le comportement des parents pendant la « terrible two » peut être déterminant pour aider l’enfant à naviguer de manière sereine dans cette période de développement. En donnant des choix, en fixant des limites claires et en encourageant l’autonomie de l’enfant, vous pouvez l’aider à se sentir en sécurité et à se développer de manière saine et équilibrée.

Exercices Montessori pour calmer le « terrible two »

Voici quelques exercices Montessori que vous pouvez mettre en place pour aider votre enfant à traverser la « terrible two » de manière sereine :

  • Exercices de concentration: Des activités qui requièrent une attention soutenue et une concentration, comme les puzzles ou les jeux de construction, peuvent aider l’enfant à développer sa capacité de concentration et à canaliser son énergie.
  • Exercices de manipulation: Des activités qui permettent à l’enfant de manipuler des objets et de découvrir leur fonction, comme le tri de formes ou de couleurs, peuvent l’aider à développer sa motricité fine et à se sentir capable et autonome.
  • Exercices de sensorialité: Des activités qui stimulent les sens de l’enfant, comme les boîtes à odeurs ou les plaques de toucher, peuvent l’aider à découvrir son environnement et à se concentrer.
  • Exercices de vie pratique: Des activités qui impliquent l’enfant dans les tâches quotidiennes, comme la préparation de collations ou la mise en place de la table, peuvent l’aider à se sentir utile et à développer son autonomie.

En mettant en place ces exercices Montessori, vous pouvez aider votre enfant à traverser la « terrible two » de manière sereine et à développer ses compétences de manière positive.

Exercices de sophrologie pour calmer l’enfant : respiration profonde, visualisation et relaxation musculaire

La sophrologie est une technique de relaxation qui peut être utile pour aider l’enfant à gérer ses émotions et à se calmer pendant la « terrible two ». Voici quelques exercices de sophrologie que vous pouvez mettre en place avec votre enfant :

  • Respiration profonde: Encouragez votre enfant à inspirer par le nez et à expirer par la bouche en comptant jusqu’à quatre. Cet exercice peut l’aider à se calmer et à se concentrer.
  • Visualisation: Demandez à votre enfant de fermer les yeux et de se représenter un endroit où il se sent en sécurité et en paix, comme un jardin ou une plage. Demandez-lui de décrire cet endroit en détail, en se concentrant sur les couleurs, les odeurs et les sons qu’il y perçoit. Cet exercice peut l’aider à se détendre et à se concentrer sur quelque chose de positif.
  • Relaxation musculaire: Demandez à votre enfant de s’allonger confortablement et de se concentrer sur chaque partie de son corps, en les relaxant l’une après l’autre. Commencez par les pieds et montez jusqu’à la tête. Cet exercice peut aider l’enfant à se détendre et à se sentir plus calme.

    Il est également important de pratiquer ces exercices de manière régulière avec votre enfant afin qu’il puisse en tirer tous les bénéfices. Faites-en une routine quotidienne, comme un moment de relaxation avant le coucher ou après l’école. Cela peut contribuer à créer un environnement de paix et de sérénité pour votre enfant et l’aider à traverser la « terrible two » de manière sereine.

Création d’un coin calme : conseils pour un espace paisible et relaxant dans la maison

La création d’un coin calme peut être un excellent moyen d’aider votre enfant à se calmer et à se détendre pendant la « terrible two ». Voici quelques étapes à suivre pour mettre en place un coin calme :

  1. Choisissez un endroit calme et tranquille, loin des bruits et des distractions.
  2. Aménagez l’espace de manière confortable et accueillante, en y ajoutant des coussins, des couvertures douces et des jouets adaptés à l’âge de votre enfant.
  3. Encouragez votre enfant à y aller quand il a besoin de se calmer ou de se détendre. Vous pouvez lui montrer comment faire des exercices de respiration profonde ou de relaxation musculaire dans ce coin calme.
  4. Fixez des règles simples pour l’utilisation de ce coin calme, comme parle à petite voix ou marcher dans cette zone.
  5. Encouragez votre enfant à utiliser ce coin calme de manière autonome et à y passer du temps chaque jour.

En mettant en place un coin calme, vous pouvez aider votre enfant à avoir un endroit où il peut se ressourcer et gérer ses émotions de manière positive pendant la « terrible two ».


Pour conclure, La « terrible two » peut être une période difficile pour les parents et les enfants, mais il est possible de naviguer de manière sereine en mettant en place certaines stratégies éducatives. La méthode Montessori, qui met l’accent sur le respect de l’autonomie et de l’indépendance de l’enfant, peut être un excellent moyen de guider votre enfant dans sa découverte de l’indépendance tout en lui donnant les outils nécessaires pour se comporter de manière appropriée.

En mettant en place des exercices de sophrologie, vous pouvez aider votre enfant à mieux gérer ses émotions et à se calmer pendant les moments de stress. La création d’un coin calme peut également être un excellent moyen d’aider votre enfant à se ressourcer et à gérer ses émotions de manière positive.

Il est important de ne pas hésiter à demander l’aide d’un professionnel de santé si vous avez des inquiétudes concernant le développement ou le comportement de votre enfant pendant la « terrible two ». En mettant en place ces stratégies éducatives et en faisant preuve de patience et de bienveillance, vous pouvez aider votre enfant à traverser cette période de manière sereine et à se développer de manière saine et équilibrée.

Petites astuces:

Voici quelques exemples d’exercices simples qui peuvent aider votre enfant à mieux comprendre et à exprimer ses émotions en utilisant une roue des émotions :

  1. Demander à votre enfant de choisir une émotion et de la nommer. Par exemple, « je me sens triste ».
  2. Demander à votre enfant de placer cette émotion sur la roue des émotions au bon endroit.
  3. Discuter avec votre enfant des raisons pour lesquelles il ressent cette émotion et comment il peut la gérer de manière positive. Par exemple, « je suis triste parce que mon ami n’a pas pu venir jouer avec moi. Pour me sentir mieux, je peux appeler un autre ami pour jouer ou faire une activité que j’aime ».
  4. Encourager votre enfant à utiliser la roue des émotions chaque fois qu’il ressent une émotion forte pour l’aider à mieux comprendre et à exprimer ses émotions.Pour l’imprimer c’est ici http://ecoledesjuliettes.com/wp-content/uploads/2020/06/La-roue-des-emotions.pdf

Il est important de noter que chaque enfant est différent et que certains peuvent avoir plus de difficulté à exprimer leurs émotions que d’autres. Soyez patient et encouragez votre enfant à son rythme et à sa manière.

Voici quelques livres qui pourraient être utiles pour aider votre enfant à mieux comprendre et à gérer ses émotions :

Témoignages de parents qui traversent le terrible two:

https://www.mamanpourlavie.com/forum/sujet/da-couraga-e-par-le-terrible-two

https://forum.doctissimo.fr/grossesse-bebe/mamans-belgique/terrible-craquer-sujet_48793_1.htm

https://bebes.aufeminin.com/forum/le-cap-du-terrible-two-fd5536487

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s